Dental Services in the Canary Islands

Prenez soin de vos dents et protégez votre cœur


Il y a beaucoup d’études qui soulignent la relation entre les maladies parodontales et le risque cardio-vasculaire.

Les résultats de l’investigation STABILITY ont été publiés récemment dans le Journal Européen de cardiologie préventive (European Journal of Preventive Cardiology). Il s’agit d’un essai clinique dont l’échantillonnage était de 15 828 personnes provenant de 39 pays différents. Tous les participants, qui souffraient d’une maladie coronarienne chronique et d’un autre facteur de risque, ont rempli un questionnaire sur leur mode de vie et sur leur santé dentaire.

Les résultats ont montré que les patients avaient des indicateurs communs de la maladie parodontale : diminution dentaire ou saignement des gencives. Ces indicateurs étaient liés à d’autres facteurs de risque cardio-vasculaire ou socioéconomique. Au contraire, une faible prévalence de la perte des dents est liée à des taux bas de facteurs de risque cardio-vasculaire, y compris le tour de taille et des taux bas de glucose, de cholestérol LDL et de tension.

Le diabète et le tabagisme ont eu une faible prévalence parmi les patients qui avaient plus de dents. Par contre, le niveau d’éducation, la consommation d’alcool et le stress ont eu une forte prévalence. De plus, une prévalence du saignement des gencives a été liée à des taux hauts de cholestérol LDL et à l’hypertension.

Sans doute, c’est l’étude clinique le plus récent qui permet de connaître la maladie paradontale chez les patients coronariens. Les résultats de l’investigation ont montré une liaison entre les facteurs de risque des maladies dentales et des maladies coronariennes.

Si l’on prend soin de nos dents et gencives, on prévient la perte des dents, l’inflammation des gencives et les infections bucco-dentaires. L’hygiène orale et aller chez le dentiste régulièrement revêtent un caractère fondamental dans la prévention.


We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website.
Ok