Health Tourism and Spa Treatments Spain

Tourisme de Santé et Médecine Thermale


Diario Médico, un magazine médical espagnol, a publié récemment un article où l’on questionne la similarité entre Tourisme de Santé et la Médecine Thermale.

D’un côté, on dit que les balnéaires espagnoles veulent développer un rôle thérapeutique dans le système espagnol de santé. Néanmoins, c’est difficile d’en obtenir, car l’évidence scientifique montre que les stations thermales ne sont qu’une partie des « habitudes de vie saines ».

Selon les experts, la perspective touristique dévore la sanitaire. C’est pour cela que le président de la Société espagnole d’Hydrologie Médicale, Juan Carlos San José, a demandé plus de médecins pour chaque station thermale ainsi comme une révision des thérapies qui peuvent être développées dans ce type de centres.

De l’autre côté, il souligne que la plupart des stations thermales en Espagne participent au programme « Thermalisme sain », qui est lié au vieillissement de la population et pas à des thérapies complémentaires. Comme la directive de soins transfrontaliers ne parle pas de traitements hydrologiques, l’on travaille dur afin de que le traitement thermal y soit inclus. Donc, ce type de traitement pourra être prescrit chez les patients avec des maladies concrètes.

L’hydrothérapie est normalement indiquée pour des pathologies liées au système musculaire squelettique comme l’arthrose, l’ostéo-arthrite, la fibromyalgie, la lombalgie chronique, les rhumatismes inflammatoires ou les affections des tissus mous. Les traitements aux stations thermales sont de plus en plus prescrits chez les patients avec des maladies respiratoires, cardiovasculaires, dermatologiques et pour des affections liées au stress et au vieillissement.

Les soins de la santé sont très importants, donc, l’on doit travailler ensemble pour que la médecine thermale obtienne des certifications de qualité et pour qu’il y ait des régulations avec les traitements thermaux. Comme cela, non seulement serait le Tourisme de Santé touristique mais aussi médicinal.

 

Source: Diario Médico


We use cookies to ensure that we give you the best experience on our website.
Ok