Chirurgie bariatrique


Selon les derniers résultats de l’Organisation Mondiale de la Santé, l’obésité est devenue une épidémie à niveau mondial. On a observé qu’il y a plus de 2,6 millions de décès à cause de l’obésité ou du surpoids.

Dans l’actualité, la chirurgie bariatrique est considérée une alternative unique afin que ceux qui souffrent de l’obésité morbide perdent du poids d’une façon significative et soutenue. De plus, une étude récente ― faite en Suède avec des patients obèses ― a montré que les patients subissant la chirurgie bariatrique avaient moins taux de mortalité à cause des maladies cardiovasculaires ou d’en souffrir que ceux qui n’ont que suivi les traitements médicaux normaux.

Ce type de chirurgie peut être ouverte (au moyen d’une coupure en plein milieu du ventre) ou laparoscopique. Les techniques utilisées aujourd’hui se fondent sur ces trois concepts :

La restriction gastrique : les techniques restrictives ― comme la gastrectomie verticale ou la gastrectomie de réduction sur la grande courbe ― contribuent à la perte du poids, car l’on enlève la partie externe de l’estomac et, à toute fin pratique, on laisse un mince tube gastrique vertical qui ne pourra contenir qu’une portion restreinte d’aliments.

La malabsorption : les techniques malabsorptives ne sont pas pratiquées normalement parce qu’il y a un risque élevé de complications.

La restriction et la malabsorption : les techniques mixtes ―comme le bypass gastrique ― diminuent la taille de l’estomac, modifient la continuité gastrique normale et interrompent l’absorption des nutriments.

Indications

La chirurgie de l’obésité est indiquée principalement chez les patients super obèses qui n’ont pas réussi à perdre du poids de façon soutenue avec le traitement médical normal : du régime, de l’alimentation équilibrée, de l’exercice, psychothérapie et des traitements pharmacologiques.

Contre-indications

La chirurgie bariatrique est contre-indiquée chez les patients ayant moins de treize ans ou plus de 65 ans. C’est aussi contre-indiquée chez les patients ayant de haut risque anesthésique, affectés d’autres maladies congénitales ou endocriniennes, psychiatriques ou abusant de substances.

Les types de techniques les plus pratiquées

Bypass gastrique

L'opération consiste à réduire la taille de l’estomac afin de créer un petit réservoir qui est ensuite connecté directement au petit intestin. Étant donné qu'il y a une restriction au niveau du volume de l'estomac, il est certain que la majeure partie des patients vont noter une diminution de la quantité de nourriture qu'ils peuvent absorber.

Gastrectomie verticale

Cette intervention consiste à enlever par laparoscopie la partie externe de l'estomac, donc, l’on laisse un mince tube gastrique vertical qui contrôle la faim du patient.

Bande gastrique ajustable

L’intervention consiste à placer un anneau en silicone autour de la partie supérieure de l’estomac. Cela réduit considérablement la contenance de ce dernier. Comme l’ouverture vers le reste de l’estomac et du tube digestif est réduite, les aliments présents dans l’estomac en sortiront plus lentement pour gagner les intestins. Cela se traduit par l’obtention rapide d’une sensation de satiété qui sera par ailleurs de plus longue durée. Même si les complications sont moins au début, cette technique est devenue la moins utilisée parce que les complications peuvent se montrer plus tard.

À prendre en considération

Les personnes qui voudraient subir de la chirurgie de l’obésité doivent étudier ― avec leur médecin ― les risques, les bienfaits et la technique la plus recommandable pour le patient.

La chirurgie bariatrique n’est pas exempte de risques et de conséquences à long terme. On doit la considérer comme un traitement pour l’obésité, car l’on obtient de meilleurs résultats avec des changements d’habitude dans notre style de vie et notre alimentation.

Canary Medical Key peut vous aider à organiser votre voyage de santé aux Îles Canaries pour le traitement de l'obésité dont vous en avez besoin.

Docteurs spécialistes en Espagne